La vérité sur l'Auteur

L’Auteur est un menteur.

Non, je t’en prie.

Reste ici.

Il y a ce quelque chose que je dois te dire :

L’Auteur est un menteur.

Tout le monde ment. Certes, mais l’Auteur avec plus de vigueur encore que ses compères.

Il n’est qu’un vil serviteur du Mensonge.

Il te traite comme un enfant, te raconte ses histoires sans jamais douter de ta crédulité.

Et jamais tu ne remets en cause ses paroles lorsque tu dévores ses lignes calomnieuses.

La vérité, moi, je te la dis : L’Auteur est un menteur.

Et moi ? Me demandes-tu.

Je ne suis pas un Auteur, je ne suis qu’un piètre serviteur de la Vérité. Peut-être l’un des rares représentants de cette vertueuse voie que tout le monde évite.

Oui, le Monde tout entier marche à côté de moi, mais se tiens suffisamment à l’écart pour que l’authenticité ne le gagne. Quelle horreur ce serait, en ce monde, de se voir touché d’honnêteté !

Tu le sais mieux que moi, la sincérité est une traîtrise. Tu ne me crois pas ? Alors, fais-en l’expérience. Nulle n’est plus pernicieuse que la vérité pour l’Homme.

Et plus encore pour l’Auteur.

Car l’Auteur est un menteur.

Et je le déplore. Toutes ses histoires qui m’ont moi-même baigné dans la béatitude… Dans la contemplation de mondes que je ne saurais voir… et pourtant je les ai vus tous ses mondes. Chacun dans le détail. Et je sais qu’il en reste tant à découvrir. J’ai connu tous ses personnages. Je n’ai pu leur parler, et pourtant je l’ai souhaité, à maintes reprises.

Héros valeureux, irascibles criminels et enfants innocents.

Tous parlent sous la contrainte de l’Auteur.

Et l’Auteur est un menteur.

S’il te permet de t’évader, c’est pour t’enfermer dans un monde que lui seul connaît. Jamais tu ne pourras en sortir, car lorsque l’Auteur te prend au piège il ne te reste plus d’espoir de lui échapper.

Pourtant tu te laisses prendre.

Et lorsque tu crois qu’il relâche enfin son emprise sur toi, tu te rends compte que tu n’en es pas sorti indemne.

Car l’Auteur est un menteur.

Quand tu penses enfin t’être libéré de son emprise, une sensation étrange s’empare de tout ton être. Et là tu réalises ce qu’il t’a pris.

Car l’auteur n’est pas seulement un menteur, c’est aussi un voleur.

Il te vole ton ignorance, et la comble de mensonges.

Il t’apprend l’héroïsme, et se terre derrière son histoire.

Il t’apprend la confiance, et t’invente des mythes.

Il t’apprend la vie, et te conte le récit d’un monde qui dépérit.

En vérité je te le dis, l’Auteur te dérobe à la réalité. Il vole une partie de toi et la comble de mensonges.

Oui, c’est ce qu’est un Auteur.

Un menteur et un voleur.

Il dérobe ton temps en ce monde et t’oblige à regarder au-delà du réel, il tourne ton regard vers le ciel, et plus ses mots coulent en toi, et plus il te prend.

Et lorsque tu te retournes, tu apprends que tu n’es plus.

Non, tu n’es plus !

Ce que tu étais est resté derrière toi, aux portes de cette histoire, et toi tu as avancé !

Tu es loin, bien loin de ce que tu étais… Tu le sais, car tu ne te reconnais plus en cet être que tu contemples.

Il te ressemble, mais toi… Oui, toi tu as grandi.

L’Auteur est un menteur.

Et je l’en remercie.

👇 Vous avez aimé ce texte ? Faites-le moi savoir plus bas ! 👇

1
2

Vous pouvez aussi le partager !

Couverture Imaginarium