Sermons de l'éphémère

Je connais la pureté d’une seconde,

L’importance d’un instant.

Car je ne suis de ce monde,

Que pour un bref moment.

À chaque mot que je pose ici,

Je ne suis déjà plus le même qu’avant,

Comme si j’étais la Vie…

Un magnifique et puissant courant.

Toujours invisible,

Telle une inspiration paisible,

À ton expiration troublée,

Depuis longtemps j’ai mué.

Tu trouves ça risible ?

Que tu es prévisible…

C’est en moi qu’il faut vivre !

Pas dans ces livres !

Je suis le bonheur !

Il ne saurait exister autrement.

Sors de ta torpeur !

N’y réfléchis pas si longtemps !

Je suis la paix, la conscience !

Je suis la grâce, l’innocence !

Je suis ta place, ton essence !

À chaque seconde, la renaissance !

Rêve, profite, soit Puissance !

Sens cette vie, cette suite d’instants.

Fini le mépris, lâche cette suffisance !

Cours, réveille-toi ! Tu es vivant !

Goûte le vent, la tiédeur de la nuit.

Apprécie le parfum, de la lune endormie.

Écoute la rivière, du soleil sens la morsure,

Admire la Terre mère et panse tes blessures !

Il suffit maintenant, il faut que ça change !

Regarde autrement, c’est ta vie qui s’enfuit.

Admets-le, me suivre te démange !

Alors viens, bouge, dès aujourd’hui !

Vois ce poème comme un cri, un arrêt d’urgence !

Agit, fait et ressens ! Ne sois plus indolent !

Tu es réveillé ? Parfait, saisit ta chance !

Il est temps de me suivre, et d’être Présent !

👇 Vous avez aimé ce texte ? Faites-le moi savoir plus bas ! 👇

1
2

Vous pouvez aussi le partager !

Couverture Voix des songes